Les plongeurs en situation de handicap peuvent participer aux épreuves de PSP qui leurs sont adaptées, à condition de disposer :

  • d’une licence FFESSM en cours, 
  • d’un certificat médical de « non contre-indication à la pratique de la PSP en compétition » de moins d’un an, délivré par tout médecin,
  • d’une assurance complémentaire individuelle assistance,
  • d’un niveau PESH 12 pour les handiplongeurs.

Il existe plusieurs épreuves de PSP adaptées aux plongeurs en situation dehandicap :

Octopesh 50m mono ou bi-bouteilles

Cette épreuve consiste en un déplacement subaquatique, ou nage en immersion, en binôme (1 handi, 1 accompagnant), dans le mePSP P3F FEV19 1345illeur temps possible, sur une distance de 50 m avec un plongeur respirant sur l’octopus du deuxième plongeur.

Selon le principe d'Archimède, les corps sont portés dans l'eau et les handicaps s'effacent ! 

Tunnel 25m PESH

C'est une course de 25 m en immersion, chronométrée, en individuel, sur un circuit d'obstacles dans lesquels il faut passer avec le scaphandre capelé, dans un tunnel de 2 m (cerceaux de 1m, distants de 0,5m), reprendre le déplacement, puis passer dans le tunnel de 5 m. Le chrono s'arrête à la touche du mur opposé au départ.

25m émersion d’un objet de 6 kg (parachute)

L’épreuve émersion d’un objet de 6kg est la même que pour les plongeurs valides, conformément au règlement national de la CN PSP, mis à part la mise à l’eau qui se fait de manière adaptée au handicap.

Téléchargez le document de description des épreuves PESH de l’ADP et de TPN à Toul.