logo medicale 190pix

La Commission Médicale et de Prévention Est (CMP-Est) est chargée de la mise en œuvre, au sein des clubs de la région Grand Est, des dispositions législatives et réglementaires relatives à la protection de la santé de l’ensemble des licenciés ainsi qu’à la prévention et la lutte contre le dopage.

C'est l'émanation déconcentrée de la CMP Nationale de la FFESSM conformément à son règlement médical.

 

La tâche des médecins fédéraux se situe à plusieurs niveaux :
  • établir les certificats médicaux de non contre-indication à la plongée subaquatique.
  • Surveiller les épreuves sportives dans le domaine de la FFESSM.
  • Réfléchir à des actions de préventions des accidents de plongée et les promouvoir.
  • Faire évoluer les connaissances dans le domaine de la médecine de plongée.

 

De toutes les disciplines sportives, celle qui apporte le plus de bien être est la plongée subaquatique ; elle est d’ailleurs utilisée avec succès dans le traitement des traumatismes sévères : séquelles d’attentat, blessures de guerre.

A l’ère du sport santé, la mission de médecin fédéral est essentiellement de faire le maximum pour permettre à tous de pratiquer la plongée, sans danger pour leur santé. Tout licencié d'un club de la région qui se voit notifier une contre-indication médicale à l'une des activités de la FFESSM peut faire appel de cette décision en première instance auprès du Président de la CMP-Est

Le code du sport a modifié en 2017 la règlementation concernant les certificats médicaux (CACI) pour la pratique du sport. En ce qui concerne les activités subaquatiques, voilà ce qu’il faut retenir :

  • Pour toutes les activités plongées nécessitant un scaphandre : plongée technique, plongée sportive en piscine …) ainsi que pour l’apnée au delà de 6 mètres, il faut un certificat médical annuel pour prendre sa licence.
  • Pour les autres activités (nage avec palmes, nage en eau vive, hockey subaquatique, tir sur cible, apnée jusqu’à 6 mètres), le certificat médical est valable 3 ans, les 2 années qui suivent la rédaction de ce certificat médical, il suffit de remplir un questionnaire santé.

Tout médecin peut faire ce certificat médical d’absence de contre-indication (CACI), mais bien entendu un médecin fédéral ou hyperbare devrait avoir une meilleure expertise qu’un médecin non plongeur.

Pour les 4 cas suivants, il faut que le certificat médical soit établi par un médecin spécialisé (médecin fédéral, médecin du sport, médecin hyperbare, médecin de plongée) :

  • Trimix hypoxique
  • Pratique Handisub
  • Apnée en profondeur au delà de 6 mètres
  • Reprise après un accident de plongée

Vous pourrez trouver sur ce site la liste des médecins fédéraux de la région Grand Est.

Un modèle type de CACI est à disposition sur ce site. Il est valable pour toutes les activités subaquatiques et pour tous les médecins et il est fortement recommandé de recouvrir à ce modèle type.

La CMP-Est se réunit au moins 2 fois par an au printemps, pour l'assemblée générale des commissions de la région Est, et à l'automne pour une réunion scientifique.

 

Ces réunions sont l'occasion de discuter :

  • des nouveaux agréments de médecins fédéraux des postulants présents,
  • des dossiers médicaux litigieux d'aptitude ou de reprise à la demande des médecins,
  • des dossiers médicaux en appel à la demande des licenciés,
  • des accidents de plongée impliquant des licenciés de club de la région Est,
  • des travaux scientifiques de médecine subaquatique et de l'actualité fédérale.

Les demandes d'agrément, pour être médecin fédéral, sont à adresser par le président de club au président de la CMP-Est.