spycotropeChers amis,

Cette article a 2 objectifs, le premier est de vous transmettre tous mes remerciements et félicitations pour votre participation à l'enquête psychotropes, puisque près de 1700 personnes ont répondu au questionnaire, chapeau. Mais ce n’est pas réellement une surprise, je sais combien les plongeurs de l’Est sont impliqués dans leur activité subaquatique favorite.

Le deuxième objectif est de vous solliciter à nouveau. Comme je vous l'ai dit, il y a eu une participation massive pour les plongeurs. Pour que les données soient exploitables, il me faut faire une comparaison avec les non plongeurs. Pour le moment, je n’ai eu que 60 réponses pour cette catégorie de personnes.

je souhaite donc que des non plongeurs répondent aussi au questionnaire mais qui sera alors très simplifié puisqu’il n’y aura que 4 questions très simples et auxquelles on peut répondre en 1 minute. L’objectif est de pouvoir comparer la consommation de psychotropes chez les plongeurs et les non-plongeurs. Pour faire au mieux, je souhaite donc que tout plongeur ayant répondu au questionnaire fasse suivre le lien à une personne du même sexe que lui, grosso-modo du même âge et dont il ne sais rien de la consommation de médicaments. Donc en résumé, les garçons envoient aux garçons et les filles envoient aux filles, et dont on ne pas la consommation de médicaments.

Merci donc de faire suivre ce lien: http://goo.gl/forms/qBIwYwgZrl

Je vous remercie par avance pour votre aide et bien sur les plongeurs qui n'ont pas encore répondu peuvent toujours le faire, qu'ils soient consommateurs ou non de médicaments psychotropes.

Thierry KRUMMEL

Président de la commission médicale et prévention